Hop !

Bien­ve­nue !

Com­ment allez-vous ? 

Qu’est-ce qui vous amène ?

Si c’est pour des pho­tos, c’est la page d’à côté 🙂

Ici, je vous pré­sente le pro­jet DETOX Ecrans.

For­mée à l’Art Thé­ra­pie et au Jour­nal Créa­tif®, j’a­nime depuis 2009 des ate­liers d’expression et de créa­ti­vi­té (pri­son, ser­vice d’on­co­lo­gie, centre Croix Rouge,…)

Sous le nom d’ETANA – esca­pades inté­rieures, je vous accueille dans mon espace à Bruxelles et me déplace pour des séances indi­vi­duelles ou col­lec­tives.

Au pro­gramme : 

Retrou­ver le plai­sir de la len­teur et de l’intériorité
Mettre son men­tal au porte-men­tal
S’autoriser à jouer et rêver

Depuis février 2020, je me concentre sur des ate­liers explo­rant notre rap­port aux écrans et aux nou­velles tech­no­lo­gies.

Une part de nous
s’est endor­mie…

Fris­son dans le bus : autour de moi, tous les humains ont les yeux rivés sur leur télé­phone. Pré­sents sans l’être, comme hyp­no­ti­sés, absor­bés dans une réa­li­té paral­lèle.

J’ob­serve de nom­breux chan­ge­ments depuis que j’ai un smart­phone : mon rap­port au temps, à l’Autre, au monde, au pré­sent…

C’est en par­lant avec mon amie Carole Lunel (ima­gi­cienne) qu’est née l’en­vie d’ou­vrir des espaces de par­tage et de créa­tion autour de ce sujet (elle, à Poi­tiers et moi, à Bruxelles).

Dans une démarche ludique, ouverte, d’ob­ser­va­tion curieuse, nous pro­po­sons d’ex­plo­rer les ques­tions sui­vantes :

- Quelle place les écrans ont-ils pris dans ma vie ?

- Com­ment (re-)penser mon rap­port à eux ?

- Quelles nou­velles règles du jeu inven­ter pour être plus à l’écoute de mes besoins ?

L’i­dée étant d’ap­prendre à les uti­li­ser plus en conscience et de retrou­ver des espaces-temps de plai­sir / liber­té / pré­sence / rêve­rie.

Nous vous invi­tons à ces explo­ra­tions inté­rieures via des pro­po­si­tions créa­tives (écri­ture, col­lage, des­sin, pein­ture, etc.) et des temps de par­tage.

En pratique

Com­ment ?  Tout le maté­riel est four­ni. Pas besoin d’a­voir une quel­conque pra­tique artis­tique (juste l’en­vie et la curio­si­té). Chaque participant.e repart avec des outils concrets.

Quand ?  Ate­liers à la carte, sur demande. Un petit mes­sage et on syn­chro­nise nos agen­das !

Où ?  Dans mon ate­lier à Bruxelles ou ailleurs.

Et com­bien ça coûte ?  Prix libre et conscient.

Ate­liers

On fait quoi ?

Portfolio

|

Dona­tienne, 36 ans

Eta­na et l’a­te­lier Détox smart­phone… Une prise de conscience et des convic­tions ren­for­cées. Quelques heures magiques où le temps passe à la vitesse de la lumière, de la colle, des ciseaux, des images, des idées… Avec au pas­sage un déli­cieux thé et la pré­sence lumi­neuse de Natha­lie. Une très belle décou­verte qui donne envie d’y reve­nir… A expé­ri­men­ter abso­lu­ment !

|

Ste­ven, 30 ans

J’ai par­ti­ci­pé à cet ate­lier Detox Ecrans, je l’ai vécu comme une bulle d’air frais, j’ai vrai­ment été content de prendre ces presque trois heures pour moi, au calme, sans écrans, et bien gui­dé par ETANA – esca­pades inté­rieures ! Je compte bien uti­li­ser les outils qu’elle m’a par­ta­gés pour bot­ter les fesses à ma dépen­dance aux écrans, et reprendre le temps et l’éner­gie que je leur donne pour les inves­tir dans des acti­vi­tés qui m’a­mènent à un mieux-être plu­tôt qu’un par-être. Mer­ci pour ce moment et les outils ! Je vous recom­mande de vous offrir aus­si cette bulle connec­tée – à vous-même !!

|

Mau­reen, 36 ans

Je suis au regret de faire une pause dans ma dés­in­tox pour venir par­ta­ger et sur­tout vous recom­man­der cha­leu­reu­se­ment les ate­liers à Eta­na!!! C’est un véri­table cadeau à se faire, se recon­nec­ter à soi-même avec de doux échanges, le tout dans la bien­veillance et la créa­ti­vi­té, un zeste d’hu­mour accom­pa­gné d’un accueil cha­leu­reux… Sans men­tir, c’é­tait PARFAIT, je n’ai même pas vu le temps pas­ser ! Depuis, j’ai un tré­sor rem­pli de petits outils/défis dans ma poche qui m’aide beau­coup dans ma réflexion autour de la thé­ma­tique ! MERCI

|

Allan, 34 ans

Hier, j’ai fait un ate­lier de DETOX Ecrans avec Eta­nath. Je m’installe sur une ter­rasse pour dégus­ter un café et … je le sens venir. Vous savez, ce pre­mier reflexe. Ce geste incons­cient : sor­tir mon gsm dès que mon popo­tin est sécu­ri­sé sur une chaise. Je ne le sors pas. Je prends le temps de regar­der les arbres, écou­ter les oiseaux, goû­ter mon café, écou­ter les conver­sa­tions autour de moi et décou­vrir mon envi­ron­ne­ment. Être plei­ne­ment conscient de ce qui se vit autour de moi et en moi. lire plus
Puis, après mon café, j’ai envie d’une ciga­rette. Comme ça. Je n’en ai pas sur moi et je regarde autour. Un homme assez âgé est assis trois tables plus loin et boit son café en fumant. Tiens, lui aus­si, il observe les gens. Je m’approche de lui et lui demande si je peux lui taper une rou­lée. Il me dit « oui » avec un sou­rire, mais à condi­tion de faire un brin de cau­sette pen­dant le temps de la fumer. Mais quelle bonne idée ! On devrait tous faire ca ! (Mais autant ne pas fumer 🙂 ) Alors je m’installe et il me dit « tu m’as intri­gué en t’asseyant tout à l’heure…tu n’as pas sor­ti ton télé­phone comme la majo­ri­té des gens le font quand ils s’installent à une table. Tu as regar­dé les arbres, par­lé avec des gens,… » Nous avons par­lé pen­dant 2 heures de nos vies, de voyages, de regrets, de rêves, … et de smart­phones ! C’était une magni­fique et tou­chante ren­contre 😊 Un grand mer­ci ETANA pour ca ! Se décon­nec­ter de la 4G pour mieux se recon­nec­ter aux Humains, c’est le meilleur des abon­ne­ment en fait !

on s’y met ?

Un p’tit atelier ?